Partage d’émotions


28-10-2018

Ce week-end nous avons bu le Santenay 2015 de Caroline, super, quel fruit et fraîcheur.   Ph. C.


17/11/18

Nous avons dégusté en 2 temps le Morgon 2017 de M.Lapierre.

A l’ouverture, après une odeur de réduction qui disparaît assez vite à l’aération, une bombe de fruits mûrs au nez.

En bouche nous avons trouvé le vin gourmand mais sans aucune lourdeur et très sensuel…

Bref ce vin me réconcilie avec le gamay.

 Le tiers de bouteille bue le lendemain c’est une autre histoire. Les tanins se montrent durs et le vin est complètement refermé.

 S’il en reste pouvez-vous m’en réserver 6 bouteilles. M.G


17/11/18

Nous buvons ce soir un Gevrey 2001 de Denis Bachelet.

La classe ultime. T. D